Vous êtes ici : Accueil > Actualités > L’emploi de la forme négative dans la construction des phrases et les conséquences que cela peut avoir dans les problèmes de communications entre les personnes

L’emploi de la forme négative dans la construction des phrases et les conséquences que cela peut avoir dans les problèmes de communications entre les personnes

Le 19 novembre 2015
Avez-vous remarqué que la tournure négative est très présente dans notre langage ? Même quand il s’agit de dire quelque chose de positif.Et savez-vous que l’inconscient est impacté par le sens des mots plus que par la structure de la phrase?

L’inconscient est impacté par le sens des mots plus que par la structure de la phrase.

Pour l’inconscient, chaque mot renvoie à une notion bien particulière. C’est un peu comme si chaque mot entendu ouvrait un dossier personnel qui contient toutes les significations liées au mot.
De plus l’inconscient ne perçoit pas la négation. C’est à dire que lorsque vous entendez une phrase négative, votre inconscient ne prend pas en compte la négation et retient seulement la signification des autres mots de la phrase.

Vous allez manger chez des amis. Vous avez apprécié le repas qui vous a été servi et vous dites : «  c’était vraiment pas mauvais ».
La personne qui reçois l’information perçoit inconsciemment : « c’était vraiment mauvais » et ouvre son dossier personnel intitulé « mauvais » qui contient toutes les significations, expériences et ressentis liés à ce mot.
Quand vous souhaitez faire passer une information positive, employez des mots positifs : « c’était vraiment très bon ».

Votre enfant a bien travaillé en classe et il ramène une bonne note en math. Préférez une tournure de phrase telle que « tu as fais un bon travail » plutôt que « ton travail est pas mal » ou « tu as pas été mauvais en math ».

Un ami fume des cigarettes et vous souhaitez exprimer votre désapprobation. Si vous lui dite « Tu sais, fumer n’est vraiment pas bon pour ta santé », l’info est perçue comme telle au niveau conscient, mais au niveau inconscient par contre cela revient à lui dire « tu sais, fumer est vraiment bon pour ta santé ».
Préférez une phrase comme « fumer est mauvais pour ta santé ».

De manière générale, il est plus utile d’employer des tournures de phrases et des mots positifs pour exprimer du positif.
Il vaut mieux dire « je suis en forme » plutôt que « je ne suis pas fatigué » ou encore dire « c’est simple » plutôt que « ce n’est pas compliqué ».

De même, en gardant en tête que les mots ont plus de poids sur votre inconscient que la structure de la phrase et que l’inconscient ignore la négation, la façon dont vous décrivez une expérience impactera positivement ou négativement votre inconscient et donc vos ressentis par rapport à la situation vécue.

Ainsi, il est plus utile d’employer des mots positifs dans une tournure de phrase négative.
Il est préférable de dire « aujourd’hui je n’ai pas réussi à être performant » plutôt que « aujourd’hui j’ai été mauvais ».
En effet dans la première phrase, les mots « réussi », « performant » sont pris en compte par l’inconscient et le ressenti sera plus positif.

Pour résumer, j’emploi des mots positif et des tournures de phrases positives pour exprimer du positif et j’emploi des mots positifs avec des tournures de phrases négatives.
En adoptant cette façon de vous exprimer, vous modifierez votre mode de pensée et impacterez positivement votre entourage et vous même.

 

 

Coach personnel et professionnel à Marseille