Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Même pas peur

Même pas peur

Le 02 novembre 2015
Même pas peur
Vous êtes-vous souvent trouvé dans une situation de danger réel ? Je veux dire, face à un vrai danger susceptible de mettre votre vie en jeu. Comme par exemple, vous trouver face à une bête affamée voyant en vous son casse-croûte

Vous êtes-vous souvent trouvé dans une situation de danger réel ?
Je veux dire, face à un vrai danger susceptible de mettre votre vie en jeu.
Comme par exemple, vous trouver face à une bête affamée voyant en vous son casse-croûte
ou face à un dangereux personnage agressif et violent croisé dans une ruelle sombre dans les bas-fonds d’une grande ville en pleine nuit
ou visé par des tirs de snipper.

Si c’est le cas vous avez du avoir peur et c’est bien normal et très utile.
La peur, quand elle est réelle nous averti d’un danger imminent et nous permet de réagir en conséquence, ce qui augmente nos chances de survie.
Sans la peur, l’Homme ne serait certainement plus sur terre pour en parler.

Mais voilà, qu’aujourd’hui, l’individu lambda, qui vit dans une région du globe civilisée, un état de droit en situation de paix et qui rencontre très rarement une situation dangereuse ressent la peur.
Est-ce la même peur que celle ressentie par un habitant d’un pays en guerre, bombardé, ou chaque coin de rue est un danger potentiel réel ?

Certainement pas.

La grande différence c’est que dans la grande majorité des cas, voire dans tous les cas, la peur ressentie n’est qu’une construction de l’esprit.
Nous construisons nos peurs alors même qu’elles ne correspondent à aucune situation imminente de danger. Notre mental crée et entretien des peurs virtuels qui nous empêchent de nous réaliser.
Reprenons le cas cité plus haut de notre tête à tête avec un fauve affamé ;  ici il y a un lien direct entre la peur ressenti et la situation vécu.
Si par contre monsieur X a peur de prendre l’avion, ou la voiture ou encore à peur de se retrouver face à un pigeon sur la place Saint-Marc à Venise, il n’y a aucun lien direct entre l’émotion ressentie et le danger vécu.
Bien sur, la peur est bien réelle et à considérer comme telle.
Vous allez me dire que les avions s’écrasent, les voitures se carambolent et les pigeons… sont de dangereux oiseaux.
Oui, les avions s’écrasent etc. et la peur ressentie dans ces cas et dans tous les autres où il n’y a aucun danger direct est créée par le mental.

Le mental, en s’appuyant sur les souvenirs des événements passés associe des situations à une émotion de peur.

Et c’est bien là le problème.
La peur est le plus grand frein que l’homme se crée et qui l’empêche de donner le meilleur de lui même et d’être heureux.

Imaginez ce que vous pourriez réaliser sans toutes ces peurs, petites ou grandes qui vous pourrissent la vie.
Quel sentiment de liberté n’est-ce pas ?

Et comment faire pour se débarrasser de ces peurs ?
Les reconnaître. Prendre conscience qu’elles n’existent que dans l’esprit qui les crée.
Ensuite faire appel à un thérapeute ou un coach qui vous aidera à les dépasser pour vous permettre de vous réaliser. 

 

Coach personnel et professionnel à Marseille